Partager sur

La souffrance, c’est comme le bonheur, ça fait du bien quand ça se partage.

Si aujourd’hui, travailler relève plus d’un luxe que d’une normalité, celles et ceux qui exercent une activité souffrent, sont au bout, à la fin, n’en peuvent plus.

Le burn-out, le bore-out, le harcèlement, ou encore le brown-out, ne sont pas que des tendances, ce sont des maladies, à considérer comme les autres maladies professionnelles.

Quand le travail nous tue mais qu’il nous fait vivre, quand verbaliser auprès de son employeur fait peur ou se confier à sa famille est impossible, ou inefficace, le malaise s’aggrave, jusqu’à la dépression, voire la mort.

Mais la souffrance au travail, c’est aussi subir des conditions de travail qui frôlent parfois avec la légalité, qui conduisent à l’accident, ou à une mauvaise ambiance.

Si vous souhaitez partager vos expériences, tenter de trouver des solutions ou des réponses, je vous ouvre cet espace pour recueillir vos témoignages.

L’esprit d’échange et de partage d’expériences prime. Le but est avant tout de tenter de trouver des solutions, de l’écoute et de pouvoir décharger les sacs un peu trop lourds du quotidien professionnel.

Il vous suffit de m’envoyer votre texte par mail, ou en remplissant ce formulaire, dont les informations personnelles resteront confidentielles et nous pourrons discuter. Je publierai ensuite avec votre accord et après relecture, vos témoignages, une fois par mois.

À vos boulots!

burn-out
suivant:
Image parUlrike Mai de Pixabay


Partager sur